Blood Story, de Eugénie Chidlin

Résumé de l'éditeur :

Fille spirituelle de Stephen King et d'Amélie Nothomb, Eugénie Chidlin a noué une intrigue terrifiante et haletante, pénétrant avec subtilité les âmes de chacun des participants. Son regard s'attache plus particulièrement à suivre Susanne, jeune femme-enfant nourrie de télé-réalité et autres « soap » qui vit avec son frère Christophe, médecin, qui tentera tout pour l'empêcher de concourir. Qui de Kat, ancien mannequin à la recherche d'une seconde notoriété, de Bob la brute épaisse, d'Alexia la beauté éthérée, de Wayne l'intello, de Violette la punkette haineuse, de Stan l'accroc des jeux vidéo, de Cécile la bobo ou de Sam le karateka philosophe, l'emportera. Les téléspectateurs se passionnent pour cette version moderne des jeux du cirque où, pour un instant de gloire, les concurrents mettent leur vie en jeu dans des scénographies sanglantes et machiavéliques. Thriller de moeurs, Blood story ne nous laisse aucun répit et nous fait entrer dans la part la plus sombre de chacun de nous. Mais la fiction est-elle si éloignée de la réalité ?

Eugénie Chidlin a 26 ans et veut consacrer sa vie à l'écriture. Blood Story est son premier roman.

Prix : 18€

 

Mon Avis :

 

La réponse française à Hunger Games !

A l'heure où les téléréalités dominent les audiences sur nos télévisions, celle-ci commence à se faire une place parmis nous rayonnages chez nos libraires. Un livre que je conseillerai vraiment pour les adolescents vers 15-16 ans. Pas avant car il reste un thriller assez gore et violent. 

De nos jours les adolescents aiment le frisson et ont une culture de l'horreur assez développée. Beaucoup vont voir Saw et Hostel ou encore regarder True Blood et Spartacus à la télévision. Mais jusqu'à présent la téléréalités restait bon enfant, de temps elle dérape avec des scènes trash ou sexy, mais n'a pas fait dans le gore.

C'est chose faite avec Hunger Games de Suzanne Collins, un véritable succès littéraire en préparation à Hollywood. Il était donc normal que la France réponde à ce roman américain extrêmement célèbre.

Et c'est Eugénie Chidlin qui y répond avec ce premier roman Blood Story, et pour la petit info, celui-ci à été écrit avant la publication en France de la trilogie Hunger Games.

Le principe du roman nous rappelle beaucoup celui du légendaire Loft Story et plus récemment à Secret Story. Sauf que tout n'est pas tout rose. Car le dieu Aloïs (la Voix si vous préférez) contrôle la Villa et pousse ses habitants à s'entre-tuer tout les trois jours. Le public en liesse vote pour qui sera le bourreau et qui sera la victime. Un seul survivra !

Ici pas de pleurnicherie à la Koh Lanta mais un suspens excitant, Fear Factor est un Walt Disney à côté. C'est pour cette raison que je préconise la lecture à des pré-adultes ou de grands ados, sans compter les adultes. 

On retrouve tout les personnages stéréotypés d'un jeu de téléréalité et cela nous fais bien rire. On s'attache facilement comme on peut les détester dès les premiers instants.

La fin est très surprenante, elle nous laisse à réfléchir sur la porté diplomatique de ce jeu cruel. Et nous fais réfléchir sur le futur proche : n'arriverons nous pas à de tels jeux télévisés ? Secret Story, Koh Lanta, Dilemme, etc... ne nous montrent-ils pas que la société dérape ?

Je vous laisse en juger en lisant ce très bon roman.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

uggs clearance
  • 1. uggs clearance | 15/11/2011
uggs clearance
  • 2. uggs clearance | 15/11/2011
uggs clearance
  • 3. uggs clearance | 15/11/2011

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.