Hunger Games - tome 1, de Suzanne Collins

Chronique de Johanna :

● Informations générales.

 

Titre : The Hunger Games.

Nom de l’auteur : Suzanne Collins.

Biographie de l’auteur : Suzanne Collins écrit depuis près de vingt ans des scénarios de programmes de télévision pour la jeunesse. C'est la rencontre d'un auteur de livres pour enfants qui l'a poussée à se lancer elle aussi dans cette voie. Après plusieurs livres de fantasy, elle connaît un immense succès international avec le premier tome de sa série Hunger Games. Elle travaille à présent à l'écriture du troisième tome et au script d'une adaptation de la trilogie au cinéma. Suzanne Collins vit aux Etats-Unis, dans le Connecticut, avec sa famille et plusieurs chats un peu sauvages, trouvés dans son jardin.

Editions : Pocket Jeunesse.

Nombre de tomes : 3.

Prix : 17,90 Euros.

Cœur de cible : 13 ans et plus.

Adaptation cinématographique : Oui.

 

♠ Tome 1.

 

Titre : Hunger Games.

Date de parution : 1er Octobre 2009.

Nombre de pages : 382.

Résumé du tome 1 : Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront …

Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Hunger Games. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras…

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

Présentation de l’éditeur : Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim... Public mixte à partir de 12 ans.

Phrase d’accroche : Un jeu imposé, 24 candidats. Seul le gagnant survivra !

Mon avis sur le tome 1 : Quand j’ai entendu parler de cette série, j’ai rapidement acheté le tome 1. Une couverture sobre mais attirante, une phrase d’accroche et un résumé de choc, il ne m’a pas fallu longtemps pour le commencer. Aux premières pages, j’aimais bien mais il était dur de se faire un avis. Et très rapidement les évènements s’enchaînent et je ne pouvais plus m’arrêter de lire !

 

L’histoire commence, dans un futur lointain, sur les ruines des Etats-Unis, maintenant appelée Panem, où il ne reste que douze districts. Ceux-ci sont dirigés par le Capitole, un gouvernement répressif qui instaure une dictature, créant la terreur parmi les habitants. Le niveau de vie est très difficile, les gens meurent de faim, on se croirait à l’époque victorienne du roman « le livre noir des secrets » de F.E. Higgins ! Ce qui, d’ailleurs a créé une ambigüité dans ma tête par rapport à l’époque et qui, par la suite, s’est avéré génial ! J’ai beaucoup apprécié le contraste uchronique entre la pauvreté d’antan mélangé à la modernité des Jeux et de la technologie ! Bref pour revenir à l’histoire, pour instaurer cette terreur, le Capitole organise chaque année les Hunger Games, les Jeux de la Faim, que tous les habitants de Panem doivent regarder. Le principe est simple : dans chaque district, les enfants de 12 à 18 ans doivent déposer leur nom et chaque année, deux par district sont sélectionnés, un garçon et une fille. Le gagnant de ces Jeux est celui qui survivra. Les autres mourront. Tout ceci comme un jeu de télé réalité normal, à la Secret Story ou autres, filmé comme une série sympa, avec des sponsors, tout ça ! Pourquoi pas ! Katniss, notre personnage principal, est une fille de 16 ans. Elle vit au District Douze. Depuis la mort de son père, elle doit s’occuper de sa mère et de sa petite sœur Primerose et les faire survivre. Elle tente donc de trouver à manger en chassant avec Gale, son meilleur ami. Tous les deux ont peur d’être sélectionnés pour les Jeux mais bon, ils n’ont pas le choix ! C’est donc à la cérémonie des tirages au sort, appelée la Moisson, que Prim, la petite sœur de Katniss, est sélectionnée. Comme le règlement l’autorise, Katniss se porte volontaire à sa place pour participer aux Jeux. Mais le Capitole n’aura pas affaire facile avec elle ! Elle n’est pas du genre à se laisser faire. Elle croyait avoir vécu le pire, mais c’est seulement à l’entrée des Jeux qu’elle connaîtra vraiment l’Enfer …

 

Au début de ma lecture, j’ai trouvé le style pas très joli, mais après je l’ai beaucoup apprécié. A la fois simple mais rude, haché mais envoûtant, Hunger Games se lit avec une grande facilité. L’auteure a su faire ressortir les émotions d’une manière exceptionnelle. Quand je le lisais, j’avais l’impression d’y être ! Le rythme, lui, est assez partagé. Au début du roman, l’histoire se met en place. Il faudra un ou deux chapitres pour que l’action se mette en route et que l’intrigue soit installée. Ensuite, au cours de la lecture, on s’aperçoit que le rythme varie. Il est parfois très rapide et haletant lors de l’action à proprement parler, et il peut être plus lent, mais plus centré sur l’intrigue et les émotions. Mais l’alternance est bien organisée, le rythme est régulier. Une autre régularité est présente dans le rythme, mais cette fois de manière plus matérielle. Je veux dire par là que l’auteure, dans chacun de ses tomes, a choisi de garder la même structure, c'est-à-dire environ 400 pages divisées en 3 parties, elles-mêmes divisées en 9 chapitres. Les chapitres sont de longueur moyenne, entre 10 et 25 pages en moyenne, mais plus généralement entre 10 et 15 pages. Cela permet une lecture plus rapide et plus agréable. Aussi, les évènements incroyables quasiment à chaque fin de chapitre nous envoûte et nous incite à lire plus, toujours plus ! Malgré son épaisseur, c’est un livre que l’on peut lire assez rapidement !

 

Susan Collins a su développer une intrigue assez particulière. A la fois, on peut dire qu’elle est simple dans le sens où l’idée de base, le but, est assez visible, ce n’est pas tarabiscoté comme Tara Duncan !!! Mais en même temps, l’auteure a fait un gros travail de recherche, notamment sur les téléréalités. On voit une intrigue bien fournie, claire, pleine de rebondissements et bien ficelée. Les évènements s’enchainent de manière logique. Les personnages, eux, sont vraiment intéressants. Les personnages principaux tels que Katniss, l’héroine de l’histoire, Peeta, le garçon qui participe aux Jeux avec elle, Gale, son meilleur ami, et Haymitch, son conseiller, sont extrêmement attachants et très bien construits. Katniss est une jeune fille d’une beauté quelconque, mais sombre et dure de par sa vie très difficile et les multiples épreuves qu’elle a traversées. C’est une jeune fille dotée d’un caractère bien trempé, rebelle et qui ne se laisse pas faire ! Mais elle est dotée d’une sensibilité et d’une générosité qu’elle tente de dissimuler. Elle a le cœur sur la main ! Malgré les difficultés, elle ne baisse jamais les bras et fait preuve d’une force mentale hors du commun. Elle est aussi très débrouillarde pour survivre ! Malgré son parcours inhabituel, il est facile de s’identifier à elle. On sent une fille doté d’un fort caractère, solide, mais pas toujours sûre d’elle. Peeta est un jeune homme beau, mais pas très adroit. Il est assez timide. Il travaille dans la boulangerie de ses parents. Malgré une apparence solide, c’est un garçon qui n’est pas toujours très sûr de lui. Mais il est doté d’une grande sensibilité. Katniss ne le verra pas vraiment mais il ressent des sentiments très forts pour elle, au-delà de l’apparence superficielle des Jeux. Gale, lui, est différent. Grand, brun, musclé et ténébreux, il ressemble un peu à Katniss. Il a un air sombre et mystérieux assez séduisant. Comme Katniss, il est marqué par la difficulté de la vie dans son District et les épreuves vécues dans sa vie. Lui aussi est amoureux de Katniss, mais il l’exprime différemment. C’est un garçon discret et qui ne montre pas ses sentiments. Pourtant, son cœur brûle pour elle ! Cela se voit au fur et à mesure. Haymitch, enfin, est un homme qui passe son temps à boire. Vous ne le verrez jamais sobre, ou presque. Mais c’est un homme qui a beaucoup souffert. Le destin a bien fait les choses de désigner Haymitch comme coatch de Katniss et Peeta. On le voit plus tard dans l’histoire ! A côté de ça, les autres personnages sont attachants : Primerose, la sœur de Katniss, sa mère, Cinna, le styliste de Katniss et Peeta, les assistants pour les Jeux, Rue, une des tributs avec qui Katniss va se lier, tous sont intéressants et attachants.

 

Cette trilogie littéraire est de la science-fiction/fantastique, ainsi qu’un roman d’anticipation dystopique, comme la plupart des œuvres de science-fiction d’ailleurs. C'est-à-dire qu’il a pour but de montrer une société, en apparence utopique (parfaite), absolument à l’inverse. Voila la contre utopie ou dystopie. Anticipation enfin dans le sens où c’est un reflet de quelque chose qui va arriver ou qui est en train d’arriver. Je m’explique. Ici en l’occurrence, l’auteur nous montre Panem, une société qui, a priori, marche. Mais on se rend compte que pas du tout. Le Capitole peut être comparé à notre gouvernement qui veut tout contrôler par la peur, les médias et autres techniques immondes. Voyez : notre société, petit à petit, se dégrade. Les gens ont de moins en moins d’argent, il y a de plus en plus de personnes au chômage, … etc … Comme à Panem, qui est, on pourrait dire, « notre futur si cela continue comme ça ». Aussi, on voit l’influence des médias et plus particulièrement des jeux de télé-réalité. Chez nous, on voit des émissions où des gens doivent faire des choses insensées contre l’argent, même ne pas respecter des valeurs humaines, trahir ses camarades, ou même renoncer à ses rêves ou, pire, perdre toute dignité (se faire passer pour un animal) ! Aussi, nous voyons des émissions où des gens doivent « survivre » sur une île pendant 40 jours, en affrontant des épreuves et en luttant pour manger et dormir. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? Notre télé-réalité actuelle est déjà très évocatrice. Susan Collins montre que les Hunger Games arrivent, et plus vite que l’on ne le pense ! Les gens sont contrôlés en permanence, on leur fait du lavage de cerveau grâce aux médias, qu’ils sont « obligés » de regarder, bref, notre situation est pas si éloignée du livre. Mais ce que l’on voit aussi, c’est que malgré tout, il y a toujours des gens qui résistent au mouvement. Des rebelles, des résistants ! Comme Katniss et sa bande, que l’on découvrira. Ces gens là se sont rendus compte de ce que fait le gouvernement, du danger dans lequel ils sont et font tout pour lutter contre cela. Ils défient les hautes instances de toutes les manières possibles. Chez nous, c’est avec les manifestations, ou autres choses ! Il y a même eu une télé-réalité où les candidats, pour une fois, ce sont rebellés ! Ils ont affronté la production, les ont menacés pour ne pas se laisser dominer et avoir ce qu’ils veulent ! C’est une grande avancée ! Dans Hunger Games, c’est pareil ! Des candidats résistent, Katniss la première. Mais ceci ne reste pas sans conséquences … Un livre magnifique à lire absolument !!!

 

Katniss a connu les Jeux, elle en sort indemne, oui, mais à quel prix … Pour le savoir, rendez-vous avec le Tome 2 « Hunger Games, l’Enbrasement ».

 

Ma note du tome 1 : 10/10.

Lire un extrait du tome 1

Page wikipédia du tome 1

Bande-annonce du tome 1 :


Hunger Games
envoyé par EditionsPocket. - Films courts et animations.

40 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

×