L'elfe au dragon, la saga de Arthur Ténor

Résumés de l'éditeur :

Tome 1 : Les maraudeurs d'Isuldain

Au commencement était l’empereur d’Isuldain. Certain que sa propre mort signifierait la mort de l’Empire, il décide de créer sa propre descendance dont l’espérance de vie sera bien supérieure à celle des hommes. Pour cela, il s’accouple à une elfe de haute lignée. Mais l’enfant qui nait est immédiatement kidnappé. Il s’agit du jeune Kendhil. Recueilli, quelques années plus tard, par les Elfes Sentinelles, ses origines restent un mystère…Mais Kendhil est à un tournant de sa vie. Adolescent, il est en pleine quête d’identité. Tant de questions l’assaillent. Il se sent très proche du peuple des humains, un peuple avec lequel les elfes sont amis. Lorsque ces derniers sont attaqués par les Maraudeurs, Kendhil obéit à sa nature profonde… Il accomplit son destin. Il se bat à leurs côtés. C’est à l’issue de cette bataille que Kendhil apprend que, pour résoudre le mystère de ses origines, il lui faut se rendre là où tout a commencé : le plateau d’Hélion.Un formidable roman d’héroïc fantasy où l’humour se mêle à l’aventure.

 


 

Tome 2 : Le jugement des dragons

Kendhil et son fidèle Karlo sont en chemin pour le plateau d’Hélion, l’endroit où tout semble avoir commencé. Mais le

 voyage est mouvementé. Les deux amis tombent entre les mains de terribles chasseurs de dragons qui veulent faire combattre Karlo avec d’autres dragons dans le cirque des Jugements. L’issue du combat est, en général, fatale aux deux participants. Mais grâce à l’aide d'Errindha, Kendhil va réussir à sauver son alter-ego.Le voyage peut reprendre. Arrivé dans la demeure du magicien Mézandion, Kendhil trouve un oxylogramme (sorte de générateur de spectres).Mais quelle déception pour l’elfon : le magicien ne révèle rien sur son origine. Au contraire, il supplie Kendhil de cesser sa quête. Elle doit prendre fin ici-même, sur le plateau d’Hélion, sinon elle lui sera fatale.Kendhil se résigne à abandonner sa recherche. A part mettre sa vie en péril, il n'a rien appris sur son secret. Il décide de rentrer momentanément à la maison en compagnie de ses deux amis.Le deuxième tome des aventures deL’Elfe au dragon, toujours aussi passionnant, conduit Kendhil et Karlo dans un nouvel univers d’héroïc fantasy.

 

Tome 3 : Sorciers des mondes glauques

Sur le dos de Karlo, Kendhil et Errindha volent vers Oriadith, de retour de leur précédente aventure. L’elfon parvient à convaincre ses amis de «faire un crochet» par la capitale impériale, Éa-Kyrion, afin d’y trouver un Magicien susceptible de le renseigner sur Mézandion.Mais le seul fait de prononcer le nom de Mézandion créé une grande agitation chez les Magiciens. Kendhil est arrêté et comparaît aussitôt devant un conseil réuni dans l’urgence, qui décide de prononcer contre le jeune Sentinelle le "sort des Maudits". C’est une décision gravissime, sans précédent, qui voue Kendhil à une malédiction terrible, un exil dans un gouffre de l’Occulte. L'aide de son alter-ego suffira-t-elle cette fois encore à le tirer de ce mauvais pas ?Le troisième tome des aventures de L’Elfe au dragon, toujours aussi passionnant, conduit Kendhil et Karlo dans un nouveau territoire de l'Empire d'Isuldain.

 

 

Tome 4 : Au funeste pays des Oraclidès

Alors qu'il se promène dans les forêts d'Oriadith, Kendhil est agressé par des individus au service de l’ordre des magiciens. Blessé, il ne doit son salut qu’à l'arrivée de son alter ego Karlo. Le jeune Sentinelle prend conscience qu'il doit apprendre à se battre à l’épée et — pour cela – désire se rendre au royaume des Xerskès, un peuple de guerriers qui forme des combattants ! Guenth l’Ancien dresse un portrait inquiétant de cette région de l’empire, qui échappe en grande partie au contrôle d’Isuldain. On y trouve des créatures parfois aussi redoutables que les dragons d’Hélion, tels les terribles Trolls géants des montagnes de l’est du comté. Malgré cela Kendhil décide de partir, accompagné par Errindha et Karlo, ravi de pouvoir se dégourdir les ailes.L’elfe apprendra l’existence de créatures mystérieuses, mi-hommes mi-spectres, qui exercent le métier de voyants pour les différents chefs de guerre des royaumes. Ce sont les Oraclidès, qui savent sonder les méandres de l’esprit. Malgré la répugnance qu’ils inspirent et les dangers réels qu’ils représentent, Kendhil va les consulter, sur lui-même et sur sa quête. Ce qu’il apprend le plonge encore un peu plus dans la confusion, ne lui apportant qu’une seule information d’importance : l’Empereur est au centre de tout…Mais un nouveau complot se trame. Kendhil est accusé par les Trolls géants d’avoir volé un objet précieux. La guerre entre la cité Xerskès et les Trolls est imminente. Seuls les Oraclidès peuvent stopper les combats… mais à un prix : Karlo disparaît mystérieusement.

Tome 5 : L'effroyable bataille

Cyxcidion 1er, nouveau Primat du Magistrum, doit rendre compte d'événement gravissimes survenus quelques semaines plus tôt et se retrouve au Palais Impérial devant Isuldain, ou plus exactement devant son trône, puisque le visage du souverain ne saurait être vu de quiconque. L’audience, en présence notamment de la conseillère elfique Élissande Ona, se solde par un ordre surprenant du souverain : le Magistrum est officiellement chargé de capturer et de lui amener le fauteur de trouble, cet elfe Sentinelle que les Magiciens présentent comme une engeance de l’Obscur…Pour retrouver l’elfe au dragon, le Magistum engage de redoutables mercenaires, les chevaliers Noctampires. Ceux-ci attaquent Kendhil et Errindha, alors qu'ils quittent le Royaume Xerskès. Kendhil échappe heureusement à un sort funeste et réussit même à retourner les chevaliers Noctampires. C’est ainsi que s’agrandit le cercle des protecteurs de l’elfe au dragon qui va trouver refuge dans les Mondes Glauques…Mais les Magiciens n'ont pas dit leur dernier mot et décident d'envoyer un contingent de leur Miliciens. La bataille commence, une bataille effroyable au cours de laquelle Kendhil va perdre la perle de Mézandion…

 

Tome 6 : Le crépuscule des magiciens

Kendhil, privé de la perle de Mézandion, voit sa vie plus menacée que jamais. L'elfe convainc ses compagnons d'aventure que la réponse à son mystère se trouve à Ea-Kyrion et que c'est Isuldain lui-même qui en est la clé. Mais les conséquences du conflit entre Sorciers et Magiciens, les brèches ouvertes entre l'Ici et l'Occulte, la décision du Magistrum de s'emparer du pouvoir compliquent leur voyage... et quand le secret sera révélé, alors l'Empire se trouvera au bord du gouffre...

 

 

 

 

 

Mon Avis :

 

Une saga qui est en voie de devenir un classique du genre Heroic-Fantasy !

Nous avons été très curieux de découvrir cette saga du célèbre auteur français Arthur Ténor, sans compter que les couvertures de la série sont réellement splendide. 

Le titre, comme les couvertures, annonce très clairement le genre : l'heroic-fantasy. Un univers (en quelque sorte comme le Seigneur des Anneaux ou le plus récent Eragon) imaginaire où se mèle la magie, les créatures de légende, les chevaliers, etc... qui se retrouvent plongés dans une quête épique avec comme seul moteur une prophétie nébuleuse. Ainsi est jeté la trame du genre. 

Ce qui est bien, c'est qu'Arthur Ténor ne déroge pas à la régle et suis à la lettre les codes d'un genre très apprécié. Malgré cela, il a su y mettre sa touche, son doigté, et nous crée un univers intelligent et qui n'est pas copié/collé aux maîtres de cette fantasy. 

Toujours avec une écriture, fine, fraiche et emplis d'action et de sentiments, il nous décrit les aventures magiques, amoureuses et épiques de ce jeune elfe accompagné de son dragon. Un petit brin ressemblant à Eragon ? Détrompez-vous, la base est certe la même mais nous sommes loin d'avoir le même scénario. 

Chaque tome s'améliore et nous sommes très enthousiastes d'arriver à la fin de la saga pour avoir le dernier mot, le secret du personnage principal. Mais surprise ! La fin du tome 6 nous laisse le choix de connaître ou non ce fameux secret tant attendu. Et pour le découvrir il faut aller le chercher de manière original sur internet, sur le site officiel de la saga : http://www.elfeaudragon.fr/ 

Très novateur sur la fin et d'une richesse exemplaire pour une saga jeunesse pendant la lecture de tout les tomes, nous sommes ravis de vous présenter la saga et de vous intimer de la lire le plus rapidement possible !

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

pandora charms 2012
  • 1. pandora charms 2012 (site web) | 07/05/2012

{pandora online}
Be well prepared to help with making corrections for a potential customers. Families really do not need it a factor almost everyone seems to have, and / or that wont fit in these products best suited. It happens to be uncomplicated to brew a bracelet and / or diamond necklace much longer and / or lower. Make available such corrections 100 % free and / or from a smallish charge including your potential customers could be thrilled.

Is familiar with who gems would be a girls' closest friend not to mention all the items of charms take on further destination. Nowadays you want to function concerning who. It is impossible ever previously not work right accompanied by a generally. Should all else breaks, the suitable bit of charms to find for the purpose of that special someone.

Remember when you are make generally choose, make it possible for most people you can ask typically the sales rep info on generally treatment methods. Very often, gems can be transformed into affected and / or pick up marked. Capturing the substitute for need generally treatment methods would make sure that you are able to find these products fractional laser medicated and / or stress fracture filled up with that allows you to healthier their appearance. {pandora jewelry charms}.

Arthur Ténor
  • 2. Arthur Ténor (site web) | 20/06/2011

Wouhaou ! Un futur classique du genre, L'elfe au dragon ? Eh bien... Si ça pouvait être vrai, je serai le papa (de Kendhil et de Karlo) le plus heureux du monde. Un grand merci pour ce coup de coeur qui est un vrai encouragement pour moi... à proposer la suite des aventures de ces deux personnages fantastiques. Il faudra attendre un peu car en ce moment je suis branché plutôt Versailles Louis XIV. Est-ce que vous connaissez mon premier roman de Fantasy, Voyage extraordinaire au royaume des Sept Tours. A découvrir... (un lien pour cela :http://septtours.canalblog.com/ )
A bientôt j'espère... dans l'Imaginaire.
Arthur Ténor

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×