Prémonitions, de L.J. Smith

Chronique de Freelfe :

Kaitlyn vit dans l’Ohio. Repliée sur elle-même, victime de ses yeux qui l’a font être considérée comme une sorcière par les autres, elle voit une chance de connaître le bonheur lorsque Joyce, scientifique en parapsychique, lui propose d’intégrer l’Institut, une école pour les gens aux capacités psychiques surnaturelles. Kaitlyn y voit la chance de sa vie afin que celle-ci change enfin. Elle ne va pas se tromper…

 

Les éditions Michel Lafon éditent sous un unique tome la trilogie Prémonitions de Lisa Jane Smith, paru en trois livres dans les autres pays : Etranges pouvoirs, Possédés et Passions. Notre auteur adepte des amours impossibles nous fournit ici un petit groupe de cinq personnages bien distincts. Laissez-moi tout d’abord vous présentez la timide Anna, qui a le pouvoir de communiquer avec les animaux. Puis l’optimiste Lewis qui a la psychokinésie pour don. Et enfin, le trio final : le bon et séduisant Rob, qui a le pouvoir de guérir tout le monde ; le ténébreux et solitaire Gabriel, un vampire psychique ; et Kaitlyn, notre devin dessinatrice, amoureuse de Rob et néanmoins très attirée par Gabriel.

Ce trio vous rappelle quelque-chose ? Oui, vous le retrouverez dans une autre série de Lisa Jane Smith : Le journal d’un vampire. Tout comme l’histoire de l’amour impossible revient dans toutes les séries de notre auteur (Le Night World, Le Cercle Secret et Le journal d’un vampire, jusque ce jour parues en France.) Ayant lu toutes ces séries, je commence vraiment à me lasser du style de Lisa Jane Smith qui, bien que dotée d’un talent certain pour l’écriture, nous dessine un schéma similaire à chaque fois, que ce soit avec des vampires, des sorcières ou autres créatures.

 

Prémonitions est un roman fantastique d’environ 600 pages. Nous sommes sur le continent américain, dans les années actuelles. Nos cinq héros se rencontrent dès le deuxième chapitre et l’histoire s’entame très rapidement. Il est vrai que le premier tome est plutôt prenant, innovateur, avec une histoire d’amour simple et qui ne prend pas trop de place, comme un élément secondaire. L’action s’entame vite bien que l’aventure débute au deuxième tome, Possédés. Ce deuxième tome est déjà plus long, moins prenant et l’histoire d’amour devient limite niaise. Le suspense est encore là mais j’ai beaucoup moins accroché. Le troisième tome, Passion, est… inintéressant. Long, plat et niais parce que l’histoire d’amour est mise en avant alors qu’elle est complètement inutile, l’action est gâchée, la fin rapide et sotte. Les personnages ont beau être attachant, l’histoire aurait été beaucoup plus originale si le ton n’avait pas été aussi mielleux et si le livre ne nous faisait pas sans cesse penser au Journal d’un vampire.

 

Lisa Jane Smith fait évoluer son livre en suivant le point de vue de Kaitlyn et celui de Gabriel de temps à autre. L’idée est bonne mais Kaitlyn n’est pas le personnage le plus attrayant. Elle est néanmoins dotée d’un bon caractère et d’une certaine personnalité.

 

J’ai donc été extrêmement déçue par ce livre. Je trouve dommage que Lisa Jane Smith n’exploite pas au mieux son potentiel. Car il est indéniable qu’elle est douée en écriture mais j’ai l’impression qu’elle reprend toujours les mêmes idées de son best-seller. C’est vraiment dommage car elle nous lasse. Prémonitions est certainement un bon livre pour toute personne n’ayant encore jamais lu de livre de cet auteur.

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.