Mydria, le nouveau phénomène ! Peut-être le prochain Harry Potter ?

Il y a quelque mois une jeune fille de 18 ans, Marie Caillet, participe à un concours qui déniche les nouveaux auteurs en herbes organisé par les Editions Michel Lafon et Barry Cunningham (éditeur de Harry Potter). Le jury composé, entre autre, de Anne Robillard (auteure de Les Chevaliers d'Emeraude) et de Barry Cunningham lui-même, décide réaliser le rêve de cette jeune en éditant son premier roman : La quête de Mydria.

Voici les commentaires des jurys sur ce fabuleux roman :

"J'ai adoré ce livre. De la fantasy pure, un futur incertain et des passés oubliés... Il y a dans ce roman tous les ingrédients d'un grand livre." Barry Cunningham

"Les idées que contient ce roman sont originales et bien traitées. J'adore le contraste entre la jeune fille parfaite et le jeune homme imparfait qui s'affrontent tout au long de la quête. Un grand bravo à Marie Caillet." Anne Robillard

" Il y a un univers, un ton, une structure et une histoire: les ingrédients d'un roman réussi et il l'est." Karine Papillaud

 

Alors que l'on attend avec impatience de lire, Michel Lafon Jeunesse décide de renommer la saga en : L'héritage des Darcer.

Voici la couverture et le synopsis de ce livre que tout le monde considèrent comme le prochain Harry Potter :

Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt, et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Horreur : à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’Aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté…

Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

 

Rendez-vous le 14 Octobre 2010 en librairie !

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.